Shaked accuse la Cour suprême de causer du tort à l’économie israélienne et d’être sous l’influence de lobbies.

Shaked accuse la Cour suprême de causer du tort à l’économie israélienne et d’être sous l’influence de lobbies

L’institution judiciaire a été choquée par les déclarations de la ministre israélienne de la Justice, Ayelet Shaked, à l’encontre de la Cour Suprême prononcés lundi soir lors d’un lors du colloque annuel des avocats à Eilat (sud) rapportent mardi les médias israéliens.

La ministre de la Justice Ayelet Shaked, a critiqué la décision de l’annulation partielle par la Cour suprême de l’accord gazier qui pourrait, selon elle, avoir des conséquences néfastes sur l’économie israélienne et causer des milliards de dollars de dégâts.

« Les limites ont été franchies. La Cour suprême a pris des positions qu’elle n’aurait pas dû prendre. La Cour s’est penchée sur des questions politiques qui auraient dû être décidées par un vote et non par une décision de justice. Nous sommes arrivés à la situation absurde où les opposants à l’accord gazier sont des membres de la Knesset et de lobbies s’opposant à l’accord et qui ont un moyen de promouvoir leurs convictions politiques par le biais du système juridique. »

Shelly Yachimovich du parti Union sioniste (centre gauche), a réagi aux propos de la ministre de la Justice exigeant qu’elle soit « congédiée suite à sa charge contre la Cour suprême ».

En réponse aux déclarations de Yachimovich appelant la ministre de la Justice à démissionner,  Ayalet Shaked a réitéré ses propos et a rétorqué que Yachimovich a franchi la ligne rouge.

L’ancienne ministre de la Justice, Tzipi Livni (Union sioniste), a déclaré quant à elle que Shaked a « enfoncé une épée politique en plein cœur de la Cour suprême » ajoutant  « qu’il s’agit d’un combat de valeurs et non de pouvoir ».

Le Cour suprême fait régulièrement l’objet d’un débat en Israël, entre ceux qui l’accusent de s’adonner au « militantisme judiciaire » et ceux qui prônent sa prépondérance par une séparation stricte des pouvoirs judiciaires et politiques.

Sources: I24news le 5/04/16

About Author

Connect with Me:

Leave a Reply