ÉCLAIRER ET GUIDER LES NATIONS – ACCOMPLISSEMENT RÉEL D’ISRAEL

 Isaïe, 55, 4 : « Certes, Je l’ai établi comme un témoin pour les nations, comme le guide et le législateur des peuples. »

Les différents modèles de société sont défaillant, limités et mènent tant au déséquilibre du monde, qu’aux guerres sans fin et au chaos. Le fait qu’Israël puisse reprendre sa fonction de  »guide spirituel » parmi les nations permettra au monde entier d’accéder à une spiritualité universelle et enrichissante sur tous les plans.

Tous les hommes ont été crées différents les uns les autres. Cela pour apprendre à l’homme tolérance vis à vis de cette différence inhérente dans la vie, et afin qu’il puisse apprendre et s’enrichir de l’expérience que peut lui apporter cette différence. Un homme apprend de sa femme, comme des parents de leurs enfants et un maîtres des questions de ses élèves. Chacun à sa fonction afin d’apporter à sa manière à l’autre un éclairage différent, comme un autre angle qui serait, sans cet autre si différent, resté imperceptible de prime abord.

Seulement chacun doit occuper sa fonction et chercher à prendre le rôle de l’ordre n’amène que désordre et chaos. Au sein des peuples, tous ne peuvent aspirer à cette fonction de prêtre des nations.  Non seulement les textes Bibliques définissent Israël seul comme ayant cette distinction car là est sa raison d’être et qu’avec l’accomplissement seulement de cette fonction, s’exprime son essence.

Le royaume d’Israël, basé sur les valeurs authentiques de la Torah offre un équilibre parfait et un modèle idéal de vie et de société pour le monde. Il est le juste point d’équilibre de la pluralité et de l’union avec cohésion, du matériel et du spirituel, de l’infini Divin et de son mariage harmonieux avec tous les hommes.

Un royaume permettant de faire régner les valeurs sublimes et suprêmes de la vie afin d’apporter au monde et de l’accompagner dans son entrée, à son rythme et à la manière pour chaque peuple dans une ère mondiale de plénitude. D’ieu a crée le monde pour le bien des hommes.

      Le peuple élu – le peuple du Livre:

Avec approximativement, plus de 4 milliards de croyants en la Bible, l’humanité connait dans ses racines les plus profondes le peuple d’Israël comme « le peuple choisi, le peuple du Livre ».

Le sens de cette distinction est celui d’un devoir envers la grande famille des nations. Avant tout un devoir et une responsabilité spirituelle et morale à son égard. Tel est le sens réel de son élection, qui est oublié des nations leurs causant une perte inestimable. Un rôle unique et spécifique, non pour dominer ou connaitre un privilège quelconque, comme certains hommes ont voulu le faire croire au cours de l’histoire parfois par ignorance, parfois par jalousie primaire ou bassesse et cupidité. Mais bien pour éclairer et guider les nations selon les voies de D’ieu, Le D’ieu unique, Créateur de tous les peuples et de toute chose dans l’Univers.

Dans une première étape Israël a du supporter la lourde charge d’une mise à l’épreuve à travers toutes les époques ‘’aux quatre coins de la terre’’. Israël s’est forgé et enrichis d’une expérience précieuse unique de son exceptionnelle et longue traversée du désert lors de son histoire et a gravé en son âme collective un lien essentiel et intrinsèque avec D’ieu Lui-même.

[1] Talmud – Rabbi Yossi Hagalili : ‘’Qui sont ceux qui gardent (préservent – maintiennent) la ville : ce sont les sages.’’

 

About Author

Connect with Me:

Leave a Reply