Rétablir le Sanhedrin

« Isaïe, 1, 26 : « Je restaurerai tes juges comme autrefois, tes conseillers comme à l’origine. Ensuite, on t’appellera ville de Justice, cité fidèle. »

Le rétablissement du Sanhedrin possible mais nécessaire:

  • Des tribunaux justes, vrais avec une hauteur spirituelle.

Le Sanhedrin est constitué de 71 sages d’une hauteur spirituelle exceptionnelle et exemplaire. Des hommes intègres au coeur vrai, aimant, équilibré et juste. Cette intégrité inégalée, ancrée en la loi Divine, assure à chacun  une véritable justice. La justice est une valeur suprême par laquelle se manifeste, au sein même de la société, la finalité du Don de la Torah. C’est à dire une spiritualité qui aide les hommes et améliore leur vie en société tant au niveau économique, que social, conjugal, éducatif ou tout autre domaine de la vie.

La Torah, à travers son code de loi, établit pourtant une véritable jurisprudence complète et éclatante de sagesse, sur tous les domaines de la vie. En effet la justice humaine n’est que relative, donc imparfaite. Elle ne peut tenir compte de toute la réalité d’une situation de façon absolue, ce qui rend toutes les règles du jugement  »humain » profondément arbitraire. Ainsi, les codes de valeurs comme les degrés de gravité d’un litige varient d’un pays à l’autre.

Nous voyons ainsi, le système juridique actuel d’Israël, lui même basé sur un modèle anglo-turque. Ce qui n’a aucune origine légitime dans l’histoire du peuple d’Israël. 

Il est une obligation pour Israël d’établir ses tribunaux selon les lois de la Torah. Le célèbre commentateur Rashi appelle ainsi le Sanhedrin « les yeux d’Israël » et ne conçoit pas qu’Israël puisse être dirigé sans à sa tête  »ses yeux pour voir ».
  • Une justice authentique et expression réelle de la sagesse d’Israël.

Les lois ont été préparées, travaillées, codifiées et établies, par l’ensemble des sages du peuple juif depuis 3500 ans. Aucun système ne saurait l’égaler et justifier d’une telle sagesse .

De nombreux textes définissent la justice comme le pilier du monde. Les nombreuses règles du système juridique de la Torah en font une justice respectée et suffisamment dissuasive pour préserver l’homme de l’immoralité et la transgression mais elle aussi tolérante et permissive. C’est ainsi que nous trouvons, pour des transgressions exceptionnellement graves, la peine de mort mais pour autant celle-ci n’a été  appliquée qu’une seule fois en 900 ans durant lesquels le Sanhedrin siégeait.

  • Une initiative en cours de réalisation.

Des initiatives ont été prises depuis cette dernière décennie en Israël par près de 300 rabbanim d’Israël afin de rétablir le Sanhedrin. L’organisme www.thesanhedrin.org a ainsi vu le jour. Le manque d’un plan d’action concret et cohérent avec l’ensemble du peuple juif, tel que le propose maintenant Beith-David, n’a pas permis à ce jour la mise en place effective du Sanhedrin d’Israël.

Notre mouvement est ainsi en discussion avec l’organisme.

Pour de plus amples informations veuillez cliquer ici:  SanhedrinLogo

About Author

Connect with Me:

Leave a Reply